A propos

Qui êtes-vous ?

Ma photo

J'ai séjourné dans 15 pays, divers continents, et j'ai visité 32 pays.Mon parcours est trop long que pour être résumé en quelques mots. 60 ans d'expatriation en Argentine, Philippines, Afrique du Nord, centrale et du sud. Pleine de passions: la cuisine, les plantes médicinales, l'artquilt, le design, les hommes...Je parle français, anglais et espagnol quasi couramment. . je me débrouille en swahili et en wallon. Je n'aime pas hier, je vis demain. je suis curieuse.Medium  et je suis Maître de Reiki, diplômée en hypnose (non médicale) 

Actuellement je me consacre à la garde de maisons et d'animaux pendant l'absence des propriétaires.

jeudi 6 mars 2014

Banque alimentaire espagnole.

Nous allons de temps à autre le jeudi soir au local des "Amistades belgas" à Calpe, à 5 km d'Altea.
Ils ont une bibliothèque très bien fournie en livres en français, ce qui fait le bonheur de mon homme.
Le bibliotécaire est un professionnel retraité très compétent excellent conseiller quand il connaît ses clients et mon homme revient tout heureux avec ses livres sous le bras.
A chacun son plaisir. Lors de la petite fête de voeux pour 2014, la responsable nous a parlé d'un projet qui lui tient à coeur: aider les espagnols.
Je le ressens comme elle, nous vivons dans leur pays, en général nous n'avons pas de difficultés financières, ils nous accueillent dans leur terre avec le sourire et beaucoup de gentillesse. On a envie de réciproquer.
Mais à qui donner, comment être utile?
La banque alimentaire est jusqu'à ce jour un organisme qui n'a pas encore mauvaise réputation. Ils manquent ont-ils dit, de produits pour les enfants.
Donner de l'argent c'est trop facile.
J'ai connu les "chèques clubs" en Afrique ex coloniale (Rotary, Lion's et autres), où les nantis pour se donner bonne conscience organisent des événements auxquels il est de  bon ton dans un certain milieu de participer.
Par contre en Afrique du Sud, pas question de payer. Les membres sont au turbin pour vendre leurs productions ou leurs services et l'argent récolté servira à aider les organismes sélectionnés
Riches, moins riches peuvent participer, ne leur en coûtera que leur cotisation annuelle et leur bonne volonté.
C'est dans cet esprit que je crée ces cartes. Je les donnerai au club belge pour les mettre en vente auprès des membres pour récolter de l'argent pour les enfants dont les parents ont des difficultés financières.







Aucun commentaire: